Réseau Apidae : l’Auvergne dans les starting-blocks …

Publié le

IMG_3647-modifie
L’Auvergne a intégré officiellement le réseau Apidae au mois de juillet 2016. Les premiers membres auvergnats ont déjà commencé à être accompagnés pour prendre en main la plateforme début septembre.

Deux groupes ont été formés. Ils sont composés :

  • De Maisons du Tourisme (Haute-Loire), Offices de Tourisme (le Lioran, Châtaigneraie…) et Offices de Tourisme Intercommunaux (Livradois-Forez, Combrailles…)
  • Cinq animateurs départementaux : deux personnes pour le Puy-de Dôme et une personne dans chacun des autres départements (Allier, Cantal et Haute-Loire).

Animés par Vérane Garnier (accompagnement utilisateurs réseau Apidae) et Norbert Morel (coach réseau Apidae), ces groupes sont progressivement intégrés dans le réseau avec quatre jours d'accompagnement.

Deux jours permettent d’exploiter en premier lieu la structuration de la plateforme, la saisie
Les deux autres jours traitent davantage l’exploitation des données (recherche, widgets, filtres et sélections…).
Ils vont ensuite pourvoir transmettre leur savoir-faire eux-mêmes aux offices de tourisme de leur territoire et construire ensemble leur propre stratégie de mise à jour et diffusion de l’information !

 

Alexandra Chastenet, Chargée de projets e-tourisme à la Maison du tourisme du Livradois-Forez, partage avec nous son état d’esprit du moment !

 

Que vous a apporté cet accompagnement ?
« Depuis le mois de juillet, j’ai pas mal « gratté » dans la plateforme pour préparer le travail et anticiper les éléments nécessaires à la migration des données touristiques. Mais je me suis familiarisée rapidement à l’environnement Apidae (aidée bien entendu des animateurs départementaux du Puy-de-Dôme ! ). Cet accompagnement m’a donc surtout permis de me conforter dans son utilisation et ce que la Maison du tourisme pouvait prévoir d’en faire pour toute sa communication promotionnelle et sur la réponse des demandes clients. J’ai également pu apprécier les petites astuces qui ne sont pas forcément expliquées dans les tutoriels (qui soit dit en passant sont très bien faits). Enfin, j’ai aussi et surtout échangé avec les autres participants ! »

 

Quel est votre état d’esprit et comme vous inscrivez-vous dans la dynamique du réseau ?
« Comme je l’ai indiqué à Vérane Garnier, je « vis » Apidae en ce moment, car c’est un énorme changement de migrer plus de 1500 offres d’une base de données à une autre. Il faut anticiper tous les cas de figure pour n’oublier personne, rassurer les utilisateurs sur l’exploitation de cette nouvelle plateforme, communiquer aux élus les évolutions que cela implique etc. Ce chantier est prioritaire dans les actions de la Maison du tourisme du Livradois-Forez car l’information touristique qualifiée est la base de nos métiers aussi bien en accueil qu’en promotion et en commercialisation. C’est notre « fond de commerce ». Sur l’usage de la plateforme, comme je le dis aux conseillers en séjours, c’est comme apprendre une nouvelle langue étrangère, il ne faut pas faire du copier et coller…ça ne marche pas. Il suffit juste d’apprendre à fonctionner autrement.

La dynamique du réseau me paraît très intéressante car elle prend en compte les usages des utilisateurs et l’échange est primordial pour pouvoir évoluer dans le bon sens. Je suis donc plutôt confiante. Je suis surtout très en lien avec les animateurs départementaux mais aussi avec les conseillers en séjours pour que tout se passe pour le mieux. Tout cela crée encore un nouveau lien et de nouveaux échanges au sein de l’équipe. Et comme on dit « tout changement a du bon », alors allons-y ! »

 

Le hasard du calendrier a fait que l'accompagnement de ces deux groupes ont été programmés le même jour à Clermont-Ferrand : l’occasion rêvée d’immortaliser le moment par une photo et surtout de déjeuner ensemble !!