Apidae réfléchit à la création d’une SCIC

Publié le

Apidae tient ses promesses. En novembre 2018, pendant le séminaire du réseau, nous vous avions dévoilé notre nouvelle ambition. En janvier, nous vous avions présenté les chantiers de l’année 2019. Il est temps de faire un bilan de notre avancée à mi-année !

Pour mémoire, deux grands chantiers nous ont occupé ces six premiers mois :

  • la consultation pour une nouvelle plateforme plus performante pour relever nos défis,
  • l’analyse stratégique pour le lancement d’une structure dédiée au portage du réseau Apidae (chantier « gouvernance » en charge de l’expression de la stratégie).

En ce qui concerne le chantier consultation pour une nouvelle plateforme, il suit son cours. Nous sommes dans le cadre d’une procédure concurrentielle avec négociation donc il nous est difficile de vous en dire plus à ce stade. Cependant, nous pensons être en capacité de vous annoncer le nom du prestataire choisi ainsi qu’un premier un plan de route fin septembre.

Nous allons donc davantage vous parler aujourd’hui de la préparation de la nouvelle structure.

 

Le nouveau portage juridique pour Apidae se précise

Le 26 juin dernier, la société EY (mandatée pour cette mission) a présenté au Comité Exécutif les résultats de son analyse pour la création d’une structure dédiée au portage du projet Apidae.

Deux points clés sont à retenir : 

  • L’ambition d’Apidae a été réaffirmée : Structurer et simplifier les relations entre tous les acteurs de l’écosystème touristique pour accroître l’économie locale
  • L’étude préconise la mise en place d’une structure juridique de type SCIC (Société Coopérative d’Intérêt Collectif), à créer début 2020.

 

Mais une SCIC, c’est quoi exactement ?

Et surtout quel impact cela pourrait-il avoir pour vous en tant que membre du réseau

Comme son nom l’indique, une  SCIC est une société coopérative. Elle dispose d’un capital variable et sa finalité est de fournir des biens et des services qui présentent un caractère social.

  • Chaque membre du réseau aurait donc vocation à prendre des parts dans cette société et ainsi devenir associé.
    Dans un  tel cas, il deviendrait alors membre actif de la gouvernance et disposerait d’une voix dans l’Assemblée Générale.
  • L’autre intérêt d’une SCIC est que son capital peut être constitué de personnes morales et physiques, disposant d’un statut privé ou public. Les salariés sont également associés.
    Apidae étant un réseau de nature très varié, nous pourrions accueillir tous les membres actuels du réseau dans le capital de cette SCIC ! La seule contrainte serait que les collectivités territoriales ne détiennent pas plus de 50% du capital.

De part son statut, une SCIC est soumise aux mêmes contraintes qu’une société privée :

  • Elle doit donc faire des bénéfices pour être durable et réinvestir.
  • Elle est fiscalisée.

En termes de répartition des richesses créées, une SCIC a des règles très précises  : elle ne peut pas redistribuer tous les bénéfices aux actionnaires (42,5% maximum), elle a donc l’obligation de réinvestir en permanence pour le bien commun.

 

-> Schéma issu de la fiche de Présentation synthétique du statut SCIC :

 

 

Que va t’il se passer au deuxième semestre 2019 ?

Un certain nombre d’actions vont se dérouler pour atteindre notre objectif :

  • Le Comité Exécutif va travailler sur des statuts pour définir les règles de vie d’une telle entité. Les trois communautés membres du réseau vont être associées à cette réflexion.
    Nous allons être accompagné dans cette démarche par l’Union Régionale des SCIC.
  • Vous allez être sollicités pour nous préciser votre statut juridique et pour nous indiquez si vos propres statuts permettent la prise de participation dans une société commerciale.

  • Nous allons fiabiliser le business plan proposé par EY, en intégrant les flux de revenus et de coûts, à la lumière d’éléments plus concrets sur lesquels nous travaillons (coûts de développement de la nouvelle plateforme , constitution de l’organisation et salaires associés, grille des tarifs pour les différents services à proposer …)

 

Ce qui se passera en 2020 : 

  • En début d’année, vous recevrez, comme d’habitude, la demande de contribution financière pour l’année 2020. Là .. rien ne change !
  • Si nous allons jusqu’au bout de la démarche, et que nous lançons la création de la société, vous pourrez également prendre des parts sociales dans l’actionnariat de la SCIC (facultatif).

« Le fait de devenir associé sera alors non seulement un acte d’engagement et vis-à-vis du réseau, mais ce sera aussi un moyen de continuer à  participer à la gouvernance du réseau et donc d’agir sur les décisions futures. »

 

Vous avez des questions ? Vous êtes enthousiaste ? Vous avez des idées ? …. surtout n’hésitez pas !

En ces temps de changements, il est essentiel que nous ne passions pas à côté de quelque chose qui est important pour vous. Car s’il il y a une chose qui ne change pas, ce sont bien nos valeurs et notre raison d’être : vous permettre de mener vos stratégies numériques sereinement, librement et en collaboration avec qui vous voulez. 

 

Très bon été à tous