François Veauléger, consultant-formateur

Publié le

François Veauléger est AMO, Consultant et Formateur en Data Marketing et Innovation touristique au sein de l'agence Alps. Il vient d'effectuer sa première formation pour le réseau Apidae au sein du Parc National de Port-Cros. Présentation !

J'utilise fréquement Sitra, Sitra 2 puis Apidae depuis 2010 ! J'ai exercé au sein de l’Office de Tourisme de Saint Francois Longchamp et Montgenèvre. En 2016, j'ai placé Apidae au cœur du projet de Smart City de Montgenèvre en 2016 pour enrichir la Data Territorial.

En bon "Apidae Addict", voici mes réponses suite au questionnaire de Proust sauce Apidae...

 

  • Dans votre métier lié à Apidae, qu’est ce qui vous passionne ?

Pouvoir interagir avec les territoires et les structures, leur apporter mon aide sur des problématiques concrètes. Apidae est un réseau, mais c’est aussi un outil qui permet de structurer des propositions touristiques. Pour que cela fonctionne, il faut mener une réflexion sur la destination en elle-même : comment collecter des données ? comment échanger avec les partenaires de l’Office de Tourisme ? peuvent-ils saisir directement leurs informations ?

Ça remet en question pas mal de chose au sein des structures touristiques et c’est en cela qu’il est vraiment très intéressant de travailler avec Apidae mais aussi autour de son impact pour optimiser les métiers du Tourisme et ceux qui gravitent autour.

Aujourd’hui, je suis consultant AMO en Tourisme et Data Marketing. Mon métier est d’apporter des solutions à mes clients au travers de la gestion de leurs données pour y donner un sens. Apidae fait pleinement partie de ces flux et je m’épanouis à donner maintenant ce que j’ai appris tout au long de ces années.

  • Quel projet lié à Apidae vous a particulièrement marqué ?

Il y en a plein ! Mais le plus important a été de mettre en place un écosystème digital à l’échelle d’une destination complète. Bien sûr, Apidae a été la première plateforme en capacité d’injecter ses données dans l’agrégateur de données étant donné qu’il était déjà structuré et prêt à livrer ses sélections pour l’ensemble du territoire. Ça n’a pas été aussi simple pour les autres injections de données :)

Le premier : je me souviens de la première application que l’on a créée et le casse-tête de l’architecture en lien avec les sélections, mais au final, on s’en est bien sorti puisque le projet est toujours actif et qu’il injecte encore tous les jours les infos de ses filtres créée alors.

Le plus improbable… j’ai récupéré la délégation du cinéma, quelques jours avant son ouverture. Il a fallu tout mettre en place pour perdre le moins d’argent possible lors de cette première saison. Il nous restait des écrans TV extérieurs qui trainaient dans un garage. En une journée, nous les avons branché sur le système Apidae cinéma qui était relié avec notre programmation Allociné et fixé juste au-dessus de la porte d’entrée pour annoncer les séances du jour. Je crois bien que le système fonctionne encore.

 

  • Un truc, une astuce d’expert Apidae à partager ?

La mono-saisie, il n’y a que ça de vrai ! Faites-en sorte de saisir qu’une seule fois et en seul point vos données, ça sera beaucoup plus facile à gérer. Facilitez-vous la vie, formez vos socio-professionnels à Apidae et laissez-les gérer leurs informations dedans. Le membre Extranet est mon meilleur ami !

 

  • Votre héros, exemple à suivre dans le domaine du tourisme, du numérique ?

C’est compliqué, il y en a tellement…. Certains d’ailleurs avec qui j’ai la chance de travailler.

En Savoie, je dirais Greg Guzzo et ses équipes, à l’époque où l’on était tous les deux DMO (Destination Management Organization), mon ami en premier lieu mais aussi celui avec qui j’ai peut-être le plus échanger sur le digital et le tourisme.

Les agitateurs pour l’innovation qu’ils apportent aux métiers du tourisme et leur vision.

Richard Thaler, pour le Marketing comportemental et les Nudges

Joël Gayet pour sa vision de l’attractivité territoriale

Toutes mes équipes, à l’époque où j’étais en Office de Tourisme qui ont dû supporter pendant si longtemps le concept de « Un jour, une idée ».

Bruce Springsteen pour sa musique quand je dois me concentrer sur un dossier sérieux ;-)

 

  • Si Apidae était un film/une chanson, qui serait-elle ? Pourquoi ?

Star Wars mais la saga complète avec toutes les trilogies, les spinoffs, les dessins animés et tout !

Apidae n’est que la version actuelle mais avant cela, on a vécu Sitra en version client/serveur, Sitra 2 qui inaugurait le logiciel web. Il y a des strates géologiques là-dessous ! des gens, une histoire même des histoires ! Et ce qui est bien c’est que cette saga est encore loin d’être terminée.

 

  • Une rencontre avec un membre du réseau qui vous a le plus fait vibrer ?

Sans hésiter Karine Feige, c’est elle l’âme d’Apidae, elle incarne réellement le projet. Quand on travaille avec elle, on ne peut que la suivre dans les évolutions d’Apidae tellement les idées fusent.

 

  • Une évolution ou une fonctionnalité que vous trouvez géniale pour votre boulot au quotidien ?

L’outil Edit Yourself qui permet de générer en quelques secondes des pages de programme d’animation pour les objets de types Fêtes et Manifestations ou des pages entières de brochure d’hébergement. Avec ça, on passe de centaines d’heures de travail de mise en page à la main à un clic et quelques secondes. Tout ce temps gagné, je l’ai passé à m’améliorer au golf ;-)

 

  • Et si… (votre espoir pour Apidae)

Apidae s’étendait et commencer à gérer toutes les données d’une destination (fréquentation, énergie, environnement, mobilité, etc…)...

 

  • D'un point de vue un peu plus perso, un talent, une qualité ?

Sincèrement, je fais une super sauce tomate pour les pâtes ! Sinon au niveau professionnel, je suis attentif à tout et analyse en permanence tout ce qu’il y a autour de moi pour le comprendre et même si possible l’améliorer. Un vrai petit horloger suisse...

 

  • Un lieu ou une expérience touristique qui vous a marqué ?

La visite de la cave d’Antinori en Toscane, un lieu unique au monde qui mêle culture, patrimoine viticole et innovation touristique.

  • Vos plus belles vacances ?

La Grèce et les Cyclades, ou la Martinique ou le Canada ou l’île de la Réunion, toutes les vacances sont belles, il n’y a pas à choisir une plus que l’autre.

 

  • Votre devise favorite ?

Commence chaque journée comme si elle avait été écrite pour toi.

 

Auteur de l’article