Le réseau Sitra s’agrandit au Nord comme à l’Ouest

Publié le
Bonne nouvelle pour cet été 2015 ! La Région Ile de France et le Département du Tarn rejoignent officiellement le Réseau Sitra. Après Provence-Alpes-Côte d’Azur, à l'automne dernier, le développement du réseau s’intensifie donc au plus grand bénéfice de tous. Bien que très différentes dans leur culture, leur taille et leur organisation, chacune de ces deux destinations vont nous donner l’occasion d’aller encore plus loin dans les services aux membres autour de problématiques que nous avons déjà abordées mais que nous n’avons pas poussées si loin jusqu’à présent.

crédit photo : www.tourisme-tarn.com

Pour le Tarn, l’enjeu principal est la performance dans l’accueil du Touriste sur son territoire : l’Internet de Séjour. Ce département est exceptionnellement bien organisé dans sa relation avec ses acteurs (maillage du territoire - accompagnement individuel de chaque bassin touristique – stratégie de promotion commune…). Il vient notamment de sortir un site dédié à l’accueil du touriste en séjour (les ateliers des vacances) et propose un service de conciergerie 7j/7. Son arrivée dans le réseau va nous donner l'occasion d'améliorer encore notre plateforme en gérant plus finement la notion d’horaires d’ouverture (pour répondre à la question "que faire dans les 2 prochaines heures") et les descriptifs éditoriaux adaptés aux clientèles en situation de consommation immédiate (descriptifs spécifiques, meilleure gestion de la notion de « bon plan »..). Les animateurs Sitra avaient déjà ces points en tête mais l’arrivée du Tarn va « booster » la mise en œuvre de ces services. Concernant l’Ile de France, l’enjeu principal sera la gestion d’une offre très importante et de qualité à adresser à des volumes et à des disparités de clientèles sans commune mesure avec ce que nous avons connu jusqu’ici. (Disney, le Stade de France, Versailles et Fontainebleau, le Louvre et les grandes expositions parisiennes…). Par exemple, le CRT gère une équipe de 200 personnes car il a en charge, outre la promotion de la destination, l’accueil des touristes (et des franciliens) sur plus de 20 points d’information disséminés sur tout le territoire (aux Galeries Lafayette, dans les aéroports…). L’une des premières implications va donc être l’amélioration de Sitra dans l’efficacité des services de recherche à l’accueil (la recherche intuitive) pour des usagers qui ne sont pas nécessairement issus de notre monde du tourisme (les hôtes et hôtesses d’accueil intérimaires de ces bureaux). C’est le grand chantier de simplification déjà lancé par les animateurs Sitra qui va s'intensifier.
© Michel Hasson - www.phototheque.net/paris.html

© Michel Hasson - www.phototheque.net/paris.html

Le tourisme d’affaire, essentiel pour Paris et son environnement économique, sera également une occasion d’approfondir notre connaissance et le traitement de ce type d’offre pour le plus grand bénéfice de tout le réseau. En termes d’organisation, l’arrivée dans le réseau de l’Ile de France va également nous apporter des idées de bonnes pratiques sur le sujet de la gouvernance. Sur ce territoire en effet, ce n’est pas le CRT qui pilote le projet de Réseau d’Information Touristique mais le CDT de Seine et Marne au titre de son expérience avancée et de son expertise dans les domaines du numérique. Enfin, ne pas oublier que l’Ile de France est la porte d’entrée du tourisme national. De très belles opportunités de partenariats sont donc en train de se présenter du fait des relations privilégiées des acteurs de l'Ile de France avec des réseaux nouveaux tant pour la diffusion (Rail Europe...) que pour la gestion de données et services (la Fnac). Quant au réseau Sitra, l’arrivée de ces 2 nouvelles destinations, après PACA en 2014, n’est pas sans conséquences sur notre mode de fonctionnement. Le périmètre géographique couvert (de Paris à la Méditerranée, des Alpes au Massif Central), le volume d’utilisateurs (plus de 10 000 à ce jour), le nombre de membres acteurs dans le réseau (450 membres contributeurs déjà adhérents auxquels il faut ajouter diffuseurs et prestataires techniques soit plus de 800 membres), la taille du groupe des animateurs Sitra en charge des décisions sur les développements des contenus et des fonctionnalités de la plateforme (plus d’une vingtaine avec les nouveaux arrivants) ; tous ces éléments vont nous obliger à faire évoluer notre organisation et notre gouvernance (nouvelle charte, nouveaux modes de prises de décisions) ainsi que notre nom ("Sitra" n’a plus beaucoup de sens dans ce nouveau contexte). Ce chantier aura lieu dans l’été et nous vous tiendrons bien entendu largement informés. Nous n’allons d’ailleurs pas tarder à vous solliciter sur le sujet, car votre vision et vos besoins restent au cœur de nos préoccupations (suivez le blog !). En attendant nous pouvons dire «Bienvenue au Tarn et à l’ile de France dans le Réseau Sitra !»