Manon, animatrice Apidae en Nouvelle-Calédonie

Publié le

Manon Waltzing est chargée de promotion digitale au sein de Nouvelle-Calédonie Tourisme. Vous avez probablement entendu "parler" d'elle dans les articles sur l'entrée de la Nouvelle-Calédonie dans le réseau publiés à l'automne.

En bon élève, elle s'est lancée dans le questionnaire de Proust pour parler d’Apidae…

 

J’ai rejoint Apidae en septembre 2019. Après avoir participé à la mise en œuvre d’une stratégie structurante autour d’Apidae, j’accompagne et forme aujourd’hui les acteurs locaux afin de faire vivre le réseau à l’autre bout du monde. J’ai eu la chance de faire mes armes en région Provence Alpes Côte d'Azur avant de revenir en Nouvelle-Calédonie et intégrer l’organisme de promotion de l'archipel pour mettre à jour les supports numériques et développer les projets web.

 

 

  • Dans votre métier lié à Apidae, qu’est-ce qui vous passionne ?

Ce qui me passionne ? Le fait de travailler ensemble autour d’un outil commun. Si nous avons depuis quelque années maintenant la volonté de mutualiser les projets, les moyens, grâce à Apidae, nous bénéficions d’une véritable dynamique de réseau et outils partagés à tous les niveaux. Je suis ravie de cette proximité avec les utilisateurs et de voir que l’arrivée de la plateforme a suscité de véritables vocations chez mes collaborateurs !

 

  • Quel projet lié à Apidae vous a particulièrement marqué ?

Cela ne fait que quelque mois que nous avons rejoint le réseau mais nous sommes déjà sur une refonte de site. Ce projet me tient particulièrement à cœur car il résulte de plusieurs mois de travail avec les offices de tourisme de la province Sud. Le premier d’une longue liste de projet collaboratif j’espère...

 

  • Votre héros ? un exemple à suivre dans le domaine du tourisme ou du numérique ?

Tous les curieux et les créatifs qui se sont frayés un chemin sur la route du numérique. Je suis tout de même de près les destinations telles que Val Thorens ou encore la Nouvelle-Zélande qui sont de vraies sources d’inspiration en matière de promotion touristique.

 

  • Et si Apidae était une chanson ?

"Here comes the sun" (The Beatles), car les abeilles ne sortent-elles pas l’été pour aller récolter le miel ?

 

  • Une rencontre avec un membre du réseau qui vous a le plus fait vibrer ?

Je souhaite remercier l’ensemble de la coordination globale pour adapter un peu plus chaque jour la plateforme aux spécificités de notre territoire. Et plus particulièrement François (Veauléger) d’avoir pris le temps de venir nous rencontrer. Pour son écoute et ses bons conseils.

 

  • Une évolution ou une fonctionnalité que vous trouvez géniale pour votre boulot au quotidien ?

La fonctionnalité « s’authentifier comme » car elle permet d’aider les utilisateurs à distance et trouver l’origine des bugs.

 

Côté un peu plus perso...

 

  • Tu fais quoi le matin en arrivant au bureau ?

Je fais le tour des bureaux. Parce que c’est un peu ça aussi l’esprit d’Apidae.

 

  • Un talent, une qualité ?

 Une chose est sûre, c’est que je n’ai aucun talent en cuisine ! Ce ne sont pas mes collègues qui vous diront le contraire. Plus sérieusement, je suis passionnée par mon métier et déterminée à participer au développement de ce secteur en Nouvelle-Calédonie !

 

  • Un lieu ou une expérience touristique qui vous a marqué ?

Récemment, l’ascension du volcan Bromo à Java. Un paysage lunaire bien loin de l’image équatoriale de l’île. Sans oublier nos hôtes passionnés et passionnants Rani et Oussama.

 

  • Vos plus belles vacances ?

Pourquoi partir en vacances quand on habite déjà au paradis ?

 

  • Votre devise favorite !

« Le meilleur moyen de prévoir le futur, c’est de le créer » - Peter Drucker