L’économie de la data recouvre plusieurs réalités, dont :

  • Un écosystème de services et de solutions (logiciel, matériel…) qui permettent de stocker, analyser ou transporter des données. ;
  • Des données vues comme des matières premières qui peuvent être vendues et achetées ;
  • Des données utilisées comme un levier permettant d’améliorer la performance d’entreprise ;
  • Le positionnement des données comme l’élément central du modèle d’affaires, c’est le cas des moteurs de recherche et des réseaux sociaux, les données leur permettent de commercialiser des publicités ciblées.

Dans le cas de la donnée, ce n’est pas véritablement sa rareté qui fait sa valeur, mais au contraire son abondance. En revanche, même si les données sont abondantes, les robinets pour y accéder, eux, sont rares. Et donc, il y a bien une nouvelle rareté qui se produit, qui est celle du point d’accès.