Synchronisation Smily – Apidae : l’Office de Tourisme des Hautes Vallées ouvre la voie

Publié le

Souriez ! Il y a du nouveau du côté des meublés… La synchronisation entre Smily, outil de gestion des locations de vacances, et Apidae ouvre de nouvelles perspectives ! Convaincu par la pertinence et l’efficacité de cette solution de BookingSync, l’Office de Tourisme des Hautes Vallées (OTHV) s’est engagé dans l’aventure. Camille Le Corre et Zoé Brunet participent activement à cette petite révolution…

 

La gestion des meublés, une priorité du territoire

Dans ce territoire de montagne le locatif représente le 1er mode d’hébergement et une part de l’économie touristique importante. Pour l’OTHV, la gestion et la valorisation des meublés est donc une priorité, booster les ventes des propriétaires adhérents un véritable enjeu.

Mais avec près de 400 locations réparties sur 8 communes et 3 secteurs et « avec des listings peu à jour et pas de réservation en ligne » comme le souligne Zoé Brunet, chargée de la commercialisation au sein de l’OTHV, il était impératif de trouver une solution.

 

Un projet en trois phases

L’ancien territoire de Névache a amorcé le changement avec un premier dispositif sans réservation en ligne en marquant ainsi le début de sa collaboration avec BookingSync. Cette start-up spécialisée dans la location de vacances a la volonté d’aider les propriétaires à surfer sur les grands réseaux tout en préservant leur autonomie et leurs valeurs. Pour cela, elle créée Smily. L’OTHV engage alors la 2ème phase du projet au printemps 2019 avec le déploiement de cette solution sur les secteurs de La Clarée et de La Grave. Une belle avancée !

 

Séduisante par sa simplicité et son caractère intuitif, la solution Smily facilite

  • Les missions de l’office de tourisme
  • La gestion du propriétaire
  • Et la vie du voyageur !

Son point fort ? Une seule interface pour

  • Une visibilité sur plus de 1000 plateformes dont Airbnb, booking.com, Abritel…
  • Une place de marché pour la gestion des disponibilités et des réservations en ligne

 

Pour Camille Le Corre, référente Apidae de l’OTHV, « C’est un bon compromis ! Nous disposons du même outil de réservation en ligne que le propriétaire sans avoir la lourde gestion d’une centrale de réservation ». Un frein cependant et pas des moindres, pour toute l’équipe de l’OTHV le travail de suivi des comptes Smily s’ajoute aux mises à jour indispensables de la plateforme Apidae. La 3ème étape est arrivée…

 

Locations meublées - La Clarée :

 

   

 

Locations meublées – La Grave :

 

 

Bientôt, Apidae en synchro !

Voilà le scénario qui va révolutionner le travail de l’office.  Plus de double saisie ! Voire, plus de saisie du tout ! Et des données mieux qualifiées… Puisque la saisie se fait directement par les loueurs.

Zoé liste les avantages avec enthousiasme :

  • Un gain énorme de temps
  • La suppression des erreurs générées par la double saisie
  • Une fiabilité des sources
  • Des mises à jour instantanées
  • Et toute l’année !

Comment ça marche ? Dans les deux sens ! Les comptes Smily sont créés automatiquement à partir des sources Apidae et les données Smily sont réécrites via une API pour actualiser les fiches Apidae.

 

Tic ! Tac ! …. C’est pour demain

Ça y est ! Le premier mapping visant un périmètre de 12 champs est opérationnel.

En janvier 2020, c’est la bascule pour la Grave et la Clarée ! Ces deux secteurs disposant de comptes Smily déjà actifs bénéficieront de la mise à jour automatique pour les descriptifs, les coordonnées, les photos et des champs de capacité…
Pour l’Izoard, secteur du territoire en cours de structuration, c’est le début. Les comptes Smily des adhérents seront créés automatiquement à partir des fiches Apidae.

Ce projet prévoit d’aller plus loin encore dans le partage d’information pour enrichir les fiches Apidae car l’outil Smily offre un spectre plus large de champs.

 

Adhérer, c’est gagner !

Gagner, du temps, de la visibilité et des ventes. L’adhésion à l’office de tourisme devient encore plus attractive pour les propriétaires.

A partir de son compte Smily un propriétaire adhérent de l’office peut :

  • Mettre à jour sa fiche Apidae et ainsi tous les supports alimentés par la plateforme,
  • Être mentionné sur le site de l’OTHV.

 

Et s’il a opté pour l’option de base chez Smily (sans abonnement), il pourra bénéficier de la réservation en ligne et :

  • Gérer un seul calendrier,
  • Diffuser son offre commerciale sur la place de marché de l’OTHV,
  • Elargir sa visibilité à tous les portails de réservation précités et notamment le site fr de l’ESF,
  • Installer un widget de réservation instantanée sur son site.

 

Ce dispositif est en effet un plus pour solliciter l’attention des adhérents potentiels notamment dans les zones en voie d’expansion comme l’Izoard.

 

Créer du lien et de la qualité

Qui dit nouvel outil, engendre nouvelle gestion et nouvelles méthodes.

La récente organisation repositionne la relation avec les adhérents. S’affranchir des saisies chronophages permettra à l’équipe de l’OTHV de se concentrer sur la qualité et d’apporter un soutien aux loueurs.

Plusieurs actions d’accompagnement sont déjà mises en place. Des réunions d’information sont programmées et une newsletter destinée aux adhérents est diffusée régulièrement. Zoé met le focus sur la qualité de la saisie, partage tuyaux et conseils pour optimiser la rédaction des propriétaires, les alerter sur la qualité des photos. Des mots clés même leur sont communiqués pour optimiser le référencement…

 

Toute l’équipe de l’OTHV semble convaincue que ce gain de temps permettra de faire plus et surtout de faire mieux !

Pour en savoir plus

  • BookingSync 

https://www.bookingsync.com/

  • Smily

https://www.smily.com/fr

https://www.smily.com/fr/about-us

  • Maud Lavolée – Directrice produit

maud@smily.com

Contacts

Office de tourisme des Hautes-Vallées : https://www.hautesvallees.com/

 

Zoé Brunet – Chargée de commercialisation
04 92 20 02 20
zoe@hautesvallees.com

Camille Le Corre – Référente Apidae, référente secteur Izoard
04 92 21 38 19
camille@hautesvallees.com

 

Auteur de l’article