En 2020, ApidaeJEP s’aventure en Saumur Val de Loire

Publié le

En avril 2019, séduit par la richesse d’un écosystème en accord avec ses ambitions, l’office de Tourisme Saumur Val de Loire a rejoint Apidae...
Souhaitant au plus vite mettre à profit tous les outils déployés par le réseau pour répondre aux besoins de la destination, l’équipe de Saumur Val de Loire Tourisme et le service Ville d’art et d’histoire de Saumur ont saisi l’opportunité de mutualiser les ressources du territoire en expérimentant ensemble « ApidaeJEP ».

 

Saumur Val de Loire, haut lieu du tourisme culturel

Célèbre pour le prestige du Cadre noir, ses vins et ses 64 Monuments Historiques, la ville de Saumur cultive une réputation d’excellence. Étape incontournable du Val de Loire inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco, labelisée Ville d’art et d’histoire depuis 2006 (VAH), elle confère à la destination une valeur patrimoniale d’exception. Cette richesse culturelle est un axe majeur pour la communication et le développement touristique de la Communauté d’agglomération de Saumur Val de Loire.

 

Un projet pour le territoire de l’agglomération de Saumur Val de Loire

Depuis 2019, un projet de Pays d'art et d'histoire est en cours de réflexion à l'échelle des 45 communes de la communauté d’agglomération. Cette perspective souligne l’enjeu du tourisme culturel pour le territoire. Cela n’échappe pas aux principaux acteurs, l’office de tourisme Saumur Val de Loire et le service Ville d’art et d’histoire (VAH) de la commune de Saumur.

Si la récente période du confinement avait permis d’initier une nouvelle collaboration entre ces deux partenaires, l’appropriation commune et progressive d’ApidaeJEP favorise les échanges de compétences nécessaires à la valorisation touristique du patrimoine, renforce le dialogue essentiel entre culture, patrimoine et tourisme.

 

Une solution pour agir ensemble

Saumur Val de Loire Tourisme a adhéré au réseau pour faire bouger les lignes alors il n’est pas question de traîner ! Dès le mois de mai, la mise en chantier d’ApidaeJEP a été validée en collaboration avec la Ville de Saumur et son service VAH de la communauté d’agglomération de Saumur Val de Loire. On est alors à quelques mois seulement des Journées Européennes du Patrimoine 2020 mais l’idée est de pouvoir amorcer sans attendre une réorganisation de cet événement capital.

C’est un beau challenge car la saison est déjà avancée, la collecte des données engagée depuis mars et il est trop tard pour mobiliser les organisateurs sur le terrain… Les équipes en place ne considèrent pas ce constat comme un frein, elles prennent le train en marche et renversent la situation : le retard de 2020 devient un coup d’avance pour 2021 ! Une façon d’explorer les règles du jeu et de prendre en main l’outil pour garantir à plus long terme une coordination globale efficace et durable de la manifestation nationale.

 

Le territoire de la Communauté d’agglomération va ainsi bénéficier de tous les avantages de cette interface dédiée aux Journées Européennes du Patrimoine :

  • Optimiser la communication sur une thématique forte et partagée,
  • Qualifier la diffusion en compilant l’exhaustivité de l’information,
  • Éviter les erreurs induites par les saisies démultipliées,
  • Bénéficier de plus de souplesse pour l’actualisation,
  • Enrichir et renforcer la collecte de l’information en la confiant à un contributeur expert : le service VAH de la ville de Saumur,
  • Accroître l’efficacité des process (production, validation, diffusion) en mutualisant les moyens,
  • Sensibiliser les organisateurs et développer la coopération entre les acteurs.

 

Les Journées Européennes du Patrimoine 2020, quelles tendances ?

La Communauté d’agglomération de Saumur a ainsi rejoint les deux grands pionniers du réseau, le département de l’Isère et Grand Lyon, qui abordent cette année pour la 5ème fois la gestion de l’événement national avec ApidaeJEP,

Sur les 3 territoires, le contexte particulier de l’(après)-Covid-19 semble avoir eu plus d’impact sur le fond que sur le volume des événements qui enregistre une baisse peu significative. Comme l’observe Béatrice Ailloud, coordinatrice des Journées du Patrimoine pour le département de l’Isère, « il y a un plus grand nombre d’animations maison, moins d’appel à des intervenants extérieurs. Les sites font preuve d’imagination. On constate le retrait inévitable du format en atelier compte tenu des contraintes d’espace et les artisans développent plus de visites virtuelles mais dans l’ensemble le volume global des manifestations se maintient. »

Catherine Russac, responsable du service VAH de la ville de Saumur et coordinatrice des Journées Européennes du Patrimoine à l’échelle de l’agglomération de Saumur, confirme cette tendance et semble aussi confiante quant à la fréquentation. « Le public des Journées Européennes du Patrimoine est principalement saumurois et régional. Or, face à la crise sanitaire, on observe une croissance du tourisme de proximité, une redécouverte du local et l’offre culturelle des J.E.P répond parfaitement à ces attentes. »

La communication autour de cet événement majeur est donc aujourd’hui un réel enjeu pour le développement du tourisme local.

 

ApidaeJEP, un outil en contexte de crise

Dans le contexte fluctuant de l’actualité, la maîtrise d’un outil adapté est un moyen de faciliter une gestion complexe de l’information.

La crise sanitaire ayant mobilisé les énergies sur d’autres priorités cette année, Hotentic (le concepteur de cet outil sur mesure) n’a pu programmer aucune évolution pour ApidaeJEP 2020. Sauf bien sûr, l’intégration du descriptif thématisé « dispositions spécifiques covid 19 » sur le masque de saisie, un incontournable pour mieux renseigner et rassurer les visiteurs.

Comme le souligne Laurent Bonnet, responsable du webmarketing au sein de Saumur Val de Loire Tourisme, « Un des avantages de cet outil est aussi de pouvoir conserver une grande souplesse pour l’actualisation des fiches événements. C’est un atout capital dans la situation actuelle, car on va pouvoir ajuster l’information au fil de l’eau au gré des décisions gouvernementales. »

  

« ApidaeJEP en Saumur Val de Loire », première !

L’édition 2020 marque donc la première étape d’un vaste chantier. Cette année, la saisie sur ApidaeJEP est prise exceptionnellement en charge par le service VAH puis, conformément au process, l’office de tourisme valide les fiches.

Pour Catherine Russac cette année « test » permet de comprendre tous les rouages du système et de s’approprier le fonctionnement. « C’est important pour pouvoir accompagner les organisateurs quand ils prendront le relais » précise-t-elle. Ce temps d’adaptation permet aussi de recenser les critères manquant dans Apidae indispensables à la qualification d’une offre culturelle spécifique et identitaire (sites troglodytes, capitale équestre etc.).

Cette première avancée révolutionne les résultats. Fini les « copier-coller », les multiples saisies et les risques d’erreur ! L’information est désormais structurée et centralisée. « On rentre dans l’ère de la performance et de l’efficacité » se plait à dire Catherine, contente d’annoncer que cette année un widget dédié aux J.E.P. permettra de diffuser une information actualisée à tous les internautes sur les sites internet de l’office de tourisme de Saumur Val de Loire, mais aussi de la ville de Saumur, de la communauté d’agglomération de Saumur Val de Loire et de toutes les communes du territoire qui en feront la demande. Par ailleurs cette offre de visibilité constituera un argument concret pour sensibiliser les acteurs sur le terrain.

 

Un bel horizon…

En 2021, les opérateurs publics, prendront la main sur la saisie de leurs propres événements. Les équipes de l’office de tourisme et le service VAH porteront leurs efforts sur l’accompagnement, la mobilisation de tous les organisateurs tout en assurant encore un soutien en matière de saisie aux petites structures et aux propriétaires privés qui n’ouvrent qu’à l’occasion des Journées du patrimoine. Le choix d’ApidaeJEP permet non seulement d’optimiser la collecte et la diffusion de l’information mais aussi de jouer un rôle déterminant dans la mobilisation des partenaires et des professionnels autour d’un dessein commun, créant ainsi une véritable synergie sur le territoire.

Contacts

Laurent Bonnet – responsable webmarketing en charge des projets Apidae
l.bonnet@ot-saumur.fr

 

  • Saumur Ville d’Art et d’Histoire
    Mairie de Saumur – Service Ville d’Art et d’Histoire
    www.ville-saumur.fr

Catherine Russac – responsable du service VAH de la ville de Saumur, coordinatrice des Journées Européennes du Patrimoine à l’échelle de l’agglomération de Saumur
c.russac@ville-saumur.fr
villearthistoire@ville-saumur.fr

 

  • Département de l’Isère

Cathy Gadenne – Isère Attractivité
cathy.gadenne@isere-attractivite.com

Béatrice Ailloud – Coordinatrice des Journées Européennes du Patrimoine – Service Patrimoine Culturel au Conseil Départemental de l’Isère
beatrice.ailloud@isere.fr

Auteur de l’article