Apidae, un outil de valorisation des producteurs et du terroir

Publié le

Retrouver le goût des terroirs, préférer l’authentique et le local… voilà une tendance qui s’affirme depuis la situation exceptionnelle du printemps 2020. Le rapprochement entre les secteurs du tourisme et de l’agriculture est désormais un véritable enjeu pour les territoires. Le réseau Apidae Tourisme facilite cette rencontre multipliant nouveaux projets et initiatives.

 

Un nouveau mode de consommation

Événements déclencheurs, les confinements de l’année 2020 ont modifié le champ d’exploration des touristes et peu à peu déplacé le curseur des envies. Déjà au pic de la crise sanitaire, la plateforme Apidae Tourisme avait apporté un précieux secours pour soutenir l’économie locale. On se souvient des nombreux projets qui ont vu le jour dans l’urgence pour informer les consommateurs.

Si des solutions ont pour certaines été enrichies et améliorées pour devenir pérennes, d’autres initiatives ont été engagées, avec un but commun : répondre au besoin d’authenticité qui perdure. Le local, l’artisanal, les circuits courts sont en effet de nouveaux critères de qualité pour les touristes et les résidents.

Ce qui était alors à l’ordre du jour est aujourd’hui au goût du jour…

 

Tourisme et agriculture, un enrichissement mutuel

Dans ce contexte, la gastronomie et les produits locaux jouent plus que jamais un rôle majeur dans les motivations des touristes. Ainsi face aux nouvelles attentes des visiteurs et à la croissance des voyages de proximité, la mise en valeur du terroir est une priorité pour les acteurs du tourisme et les producteurs. C’est sur ce terreau commun que se construit la collaboration entre ces deux secteurs incontournables.

Le réseau Apidae grâce à la mutualisation des outils et le partage des données permet d’optimiser la complémentarité des champs d’expertise afin de créer une vraie valeur ajoutée pour le territoire.

 

« Mon produit local 69 », l’exemple d’une dynamique territoriale

Le franc succès de la carte google mise en place par la Chambre d’Agriculture du Rhône (198 000 vues) pendant le confinement est devenu le socle d’un projet de plus grande envergure. L’adhésion au réseau Apidae a élargi la portée de ce dispositif limité en facilitant les process d’actualisation des données. Une gestion plus aboutie et collaborative de l’information a ainsi permis la création d’un site dédié. En ligne depuis septembre 2021, le site www.monproduitlocal69.fr constitue aujourd’hui un véritable annuaire des produits distribués en circuits courts.

> Consulter le flyer

 

 

Cette démarche initiée sur le territoire du Rhône par la Chambre d’Agriculture avec le soutien du Département et la Métropole de Lyon est un bel exemple de coopération avec les offices de tourisme du département.

Comme le souligne Dominique Legrand, responsable Equipe Circuits de proximité & Agritourisme : « Rejoindre le réseau Apidae apportait entre autres une solution pour pallier les problèmes complexes de mises à jour ». Selon elle, « Mutualiser des données fiables était l’un des objectifs prioritaires de ce projet commun ».

 

Si pour la chambre d’agriculture ce portail est un outil de valorisation destiné à promouvoir une alimentation responsable, pour les offices de tourisme c’est un gain considérable en matière de qualification de l’offre. La campagne d’actualisation menée par la Chambre d’Agriculture étant intervenue à plusieurs niveaux :

  • Pour tous les producteurs sélectionnés qui figurent sur le site, les données ont été vérifiées et validées par la Chambre d’Agriculture (Croisement avec les sources internes de la Chambre, prise en compte du RGPD…)
  • Les corrections ont été effectuées et soumises en brouillon
  • Les fiches inexistantes ont été créées dans Apidae, qualifiées puis la propriété transférée
  • Les attributions du label Bienvenue à la ferme ont été actualisées
  • Aux marchés, AMAP ou autres lieux de ventes ont été associés les producteurs concernés en « objets liés »
  • Les manifestations ont été recensées afin de générer des widgets ciblés

 

Vous l’aurez compris cet important travail de fond a contribué efficacement à la structuration d’une offre à la frontière entre tourisme et vie locale.

 

À propos de l’œnotourisme…

L’œnotourisme est par essence une activité indissociable du terroir. Aussi sa promotion et son développement reposent sur une synergie entre les professionnels de ces deux univers voisins.

Au-delà du site www.monproduitlocal69.fr, la mission engagée par la Chambre d’Agriculture du Rhône a ainsi pour effet indirect de contribuer au rayonnement viticole du département via www.routedesvins-beaujolais.com. Destination Beaujolais, à l’origine de ce très récent site a exploité une partie des domaines sélectionnés par la Chambre d’Agriculture et donc bénéficié de données actualisées.

L’application « Destinations Vins de Provence » qui présente une version enrichie depuis l’été 2021, illustre également un scénario très collaboratif. Porté par le Conseil Interprofessionnel des Vins de Provence, ce projet a été développé en partenariat avec la Région Sud, la Chambre d’Agriculture Provence Alpes Côte d’Azur et la Route des Vins de Provence, la CCI du Var et les acteurs du tourisme de la région.

 

L’idée forte de ces outils est la mise en réseau des professionnels et la volonté de créer du lien entre les visiteurs et les acteurs locaux. Des projets réalisables avec l’offre Info Apidae Tourisme proposée pour les acteurs des territoires…

Contact

Chambre d’agriculture du Rhône
www.monproduitlocal69.fr

Dominique Legrand – Responsable Equipe Circuits de proximité & Agritourisme
dominique.legrand@rhone.chambagri.fr

À retenir

  • Retrouver le goût des terroirs, préférer l’authentique et le local…  une tendance de consommation à prendre absolument en compte pour les organisations de promotion des territoires
  • Initié par la Chambre d’Agriculture du Rhône, le site www.monproduitlocal69.fr est un véritable annuaire des produits distribués en circuits courts. Il est basé sur une démarche de fond, notamment en terme de qualification des offres

  • Dans la même veine, le secteur de l’oenotourisme regorge également d’usages initiés à partir des données référencées dans la plateforme Apidae Tourisme

Auteur de l’article